• refrain:
    je suis le moteur de ma propre force
    je suis pas le docteur de qui importe
    c'est le maitre et pas la douleur qui transforme
    mais qui serait le rèsponsable s'il n'y a personne dans ce véhicule que l'on déporte
    bis

    je suis génétiquement modifié comme la base de mon nommé prédécéceur je suis la chiènne que l'on veut bien aimé j'ai des éléments trafiquéent qui s'imprèignent sur ma gueule je comprends pas les jeux carré je fais des droles de scores je connais des animaux prèts à s'entretuéent je viendrais pour montrer que j'ai pas peur je suis pas le sauveur que vous attendiez j'ai pas l'humanité d'un saufteur j'apprends tout de vous depuis que je voyage de l'intèrieur j'ai pas une mentalité infèrieur j'incarne la revenche d'un homme qui marche sur ces deux pièds je passe à coter de gens qui ont un cèrveau énorme mais qui l'on rangé sans pouvoir le faire sortir de sa camisole prisonnier du doyen qui à pour surveillance le donjon je voudrais appartenir à une nouvelle sorte ma j'ai perdu les clés et les bandes sons alors que j'étais mineur ça fait déjà quinze ans
    refrain bis
    on me dit cooter pose ton emprunte que l'on te reconnaisse dés les premières notes alors que j'ai pas eut d'instruction j'éssaie d'éduquer mes proches je ne suis pas pire qu'un breton j'ai pas grandit dans un guètto d'occasion j'accroche pas ma ford fièsta avec un python je suis pas le méssagé qui résoud chaque problème en son temps je veux tout tout de suite je suis un putain de chenapan je vais pas abandonné la mission sous prétèxte qu'il nous faut du carburant je t'enmèrde aussi si t'es pas d'accord je t'enmèrde meme s'il fait un sale temps je t'enmèrde meme si t'es pas content
    le temps breack pour mon indifférence pour toi et seulement pour toi je veux bien attendre de tendrèsse je ne transgrèsse pas ma parole meme si le temps prèsse le temps laisse je ne crois pas à cette marrée noire qui empèste tu balances une brèze et elle nous enterre
    des enfants historiquement formidable pourvu que rien ne gache la travèrsée de ce transalpe il y aura toujours des nanty mal intentionné qui auront besoins de mains d'oeuvre pour qu'ils s'engraissent j'ai besoins de rèster sur mes gardes allez faire votre hourra ou pèsté à la prochaine éscale nos sentiments ne sont pas immuable
    refrain bis
    j'ai pas voulu te pèrdre par manque d'éducation j'ai tout juste accèdé au sérvice minimum de la nouvèlle pègre de fonds et d'invèstissements un embèlli promètteur tout juste bon à faire du bruit pour éloigner le front un engagement de couleur pour une fois de plus nous faire passer pour des cons moi le petit juron qu'on dépoussière comme un bouton dans un aspirateur comme un bouchon dans un réacteur comme un colon coincé dans la cuvètte des chiotes les bourdons ont totalement disparu ce n'est pas le signe d'une catastrophe
    refrain bis

  • refrain:
    il avait l'art il avait l'art de mélanger les lèttres il avait l'art de capturer le son et les images il avait l'art de raconter des histoires il avait l'art de nous faire aider par des force de l'au de là il avait l'art d'etre présent quand ça n'allait pas il est tout ce que nous serons pas
    bis
    j'apprècie l'odeur du bois mort qui hèrisse l'hèrbe sauvage j'ai positionné mon encre il n'y a pas toujours de réponses à nos prières que l'on ne m'aborde pas pour arborer les couleurs du klu klux clan elles si peu rèspécté un peu de noir un peu de blanc je suis trop souvent dans l'èrreur j'ai pas eut la chance de voir mes parents vivre ensemble la folie me rèste sur la pense d'apprendre le massacre de tous ces gens que ce soit en bosnie au tchètchène ou en afganistan
    refrain bis
    la terre est ronde au fond nous payons le prix de toutes ces invèstigations sur le corps humain chaque génération ne fait que repoussé l'inévitable une éspèce conduit par l'abandon les puissants se rassurent en èxplicant que c'est inèxcusable j'en ai prie acte et ne leur ferait aucun don de ce qui m'appartient beaucoup de vent nous regarde j'ai le chant de la post prégal leur victimisation n'est pas la miènne l'utilitantarisme se projètte sur des murs de seize mèttres j'ai pas vu que j'allais en subir les frais il ne faut pas trop en plus que je ramène mon atmosphère ça les dépeigne je ne veux pas rencontré les grandes gèstuèl de l'époque coloniale qu'il soit victoire ou vilaine
    refrain bis
    tout etre ne peut pas etre èxempt de compation l'emprise du mal etre pourrait etre un pouvoir maléfique que nous n'avons pas vu apparaitre oui il y a des mères qui élèvent des monstres et des monstres qui élèvent des etres nous sommes tous pret à le reconnaitre je ne peux m'en remettre alors que l'on continu à nous imposer leurs conditions toujours plus de nouvelles privatisations un nouvel éldorado de plus en plus d'allucubration combien étaient ils je compte il y a plus d'homme à terre que sur le bateau des femmes crient qu'on leur vole leurs momes
    refrain bis

    je comprends pourquoi déjà tout petit je ne voulais pas me jetté par dessus le balcon j'aime voir flottiller la trahison qui rèste en suspend c'est pas une menace d'accident je me nourrie au bidon pour faire plus nantes

  • refrain:
    passé le champs de force ça va ça peut pas ètre pire l'èspoir c'est de m'attacher sur une chaise en attendant qu'elle craque je suis pas encore complètement mort ça veut rien dire tous contre quatre si je fais l'éffort c'est pour la gagne bis

    j'ai bien plus cacheté lors de mes premières nouvèlles qu'a la présentation de mon blase qui s'est fait releagué la saison dèrnière je ne cantine pas pour la place j'ai grave largué pendant la saison des grècs tiens ta cam mèc tiens t'as cas mais je suis pas carmé c'est juste que j'ai pas de carnet je vais pas canné ce mèc parce qu'il a un gros nez quand meme mais les ordres sont clairs il ne faut rien laissé trainé quitte à rentrer par dèrrière j'en vois déjà commencé à boucher les entrées moi c'est cooter et sans commandé
    refrain bis
    je t'annonce que ça va faire mal si je te passe mon poing c'est qu'il faut que tu le rattrappes si je reviens de loin c'est que j'ai pas du èxpliqué toutes mes marques j'ai pas à endurer toutes ces claques qui font taggada tac tac je suis l'as des as en scèlle batte c'est pas une lèttre à mon chèr pa je m'automutine depuis que je fais des chèques en bois je suis de passage clandèstinement dans une zone sensible et c'est pas celle de ton trou de balle je boss à la six mailles je vais pas me prendre six vèstes en une apm je suis pas de la chti aie
    refrain
    quand il se fixe c'est qu'il arpente plus qu'il ne vise pour lequèl sera t'il la cible de danse la quèstion rèste en suspend comme une barre fixe je suis un fradèpte de l'èxclusion discriminante un oeil dans l'air j'éxtra gèdite c'est peut etre stratègique ou cataliptyque je suis le faucon au dessus de vos courtes tetes les animaux d'afrique tant de morceaux en frète porte voir la tifag c'est du remplacement de science pour l'èveille des sens je dis pas l'heure de gabidjan pour arriver jusqu'en france relie l'ambiance sacré divorce c'est secret détente
    refrain bis
    refrain bis

  • refrain:
    on m'avait dit tu retournera dans ton pays le coeur gros on m'avait dit tu trouvera ton labeur et tue en rècoltera le fruit on s'était dit qu'ils ne feraient plus de différence entre les riches et les pauvres on s'était promis de rèster fidèl les uns aux autres israèl tu me manques bis

    déjà déjà le brouillard dans mes yeux m'empèche m'aller de vivre aussi vite j'avance et je fais des tous petits pas le malaise politique m'ennivre et de classe sublinative tèrritorial je m'ennuies de douceur friable elle sonne une délivrance je me prépare pour le coup d'état la vie se résume à se faire boxer par des décrets associable je passe d'un entretient à un autre comme un panneau que les gens admirent pour leur ètre agréable
    refrain
    entends entends ce cri avant que les hommes ne deviènnent fou je lance mon cri à des kilomètres à la ronde et pour mes ènnemy que je mètterais à bout jue veux pas de cambrioleurs dans ma maison je n'ai plus à recevoir de leçon par un casse cou lui qui n'est mème pas capable de m'assaciner proprement lui qui ne croit qu'en son four tout lui qui se trouve coupable mais qui n'a pas l'humanité nécéssaire au contact de ma roue
    celui qui se joue des pro illuminé alors qu'il aurait du à celui qui nous fait faire des allez retour pour briller alors qu'il aurait du à ceux et celles qui se batissent de leur mentale et qui refusent d'ètre alors qu'on le leur est du si je reviens c'est pour réclamer ce qui m'est ddu en thèrme de ce que je deviens il n'y a que les tractopèlles qui étincelle à mème les gentes sur la route fais gaf aux vautours qui te font croire à une pirogue alors que c'est un sous marin
    refrain

    je me suis fais tiré trop souvent vers le bas j'ai peut ètre pas la parole d'un biznèssman mais il me semble qu'il ne faut pas tiré dans le dos d'un ouvrier pour se donner du niveau si tu ne veux pas pèrdre ta classe ce que j'entends par là c'est que sous un papillon se cachent souvent hélas pour nous une peau dégueulasse je suis peut ètre avec toi l'hèritier d'une terre qui souffre je veux découvrir autre chose que l'orgueil d'un homme qui juge
    refrain

  • refrain:
    je passe pas par quatre chevilles au tournant comme ci j'étais au courant de tout ce qui s'agite c'est vrai que j'ai pas l'étire dans mon bocal devant la flotillacide et votre criarde devant le savoir faire l'amour s'étrangle
    bis

    je me débarracoude de l'indique avant qu'il chounaille la pirrave devant un bon caftaoui je me ballaround sur la terre yes jauché la tempérail en mode pacifrime je suis pas si fine ma plume arrache le packistreet façon paris clim je fais pas parti du passagile et je m'en bas le cascaoui c'est le passine choc qui te corali tu es corps assis je te prends au corps à vie je ne prèche pas le cloclaclic je brèle le coussatif c'est une patate de magicianique je fais du rap de tiranic je te terre acier comme ci j'étais dans l'assi aie je suis magné satisme et pas renié sale tisme je t'ovoute comme un treizorisme
    refrain
    bienvenue dans la bac y ville comme un basiste qu'est-ce que tu branles je suis pas ovuliste en pleine carrotisme c'est du cara cine mèc cine je tiens ma place pour hache team ça c'est du concrètizic j'ai rien à batir avec ceux qui veulent rien faire je vente mon originalisme comme un papyrus pour les rosbeef positivement refait par les paparasites parigime de voltarus pour les pilnouitres j'ai pas vraiment le mental clique puisqu'ils s'écharpent à la moindre urbanisme ça devient chaud pour moi dans leur cas gueule fiche tous pour le cagoule et rite je joue à faire la paix comme ci j'étais dalcim
    refrain
    je fais parti d'une pur élite et pas de ceux qui s'haine ici j'épurèvlime je ne suis pas pur étique j'èstomachrist dans un bol de chisme c'est pas du chit mais de l'amour en trombe j'arrive à m'étoufer de bonne humeur parce que je suis trop dans mon trip je suis né en pleurant je veux mourir avec le sourire et si possible en dormant ça date pas de m'as tu cal cim guèrre et prime je suis plutot du genre ièrpri pour banquer bol et ça m'intrigue au plus haut colvic ne te frix pas avec mon pas de crole les gens sont mauvais et l'invitation n'est pas judicative ouest mon broliche je vous informe que les donneurs se font de plus en plus pèrcéptible dans le douguiland j'ai pas envie de beuglish je bouffe ma capuche comme ci c'était une raciste les temps se meurt je fais un tour dans la douleur on m'a prie pour mouglish la faute de mon routeur parait si vif j'éxtra vèrif le tuner devant l'art mairie crime qui inouite un pot lift je potliche pourquoi ils nous rendent voeuf tout simplement parce qu'ils sont sadique ils savorent très très bien la taille du falatisme dans ma vie je suis pas torisme
    refrain