• refrain:
    je suis le moteur de ma propre force
    je suis pas le docteur de qui importe
    c'est le maitre et pas la douleur qui transforme
    mais qui serait le rèsponsable s'il n'y a personne dans ce véhicule que l'on déporte
    bis

    je suis génétiquement modifié comme la base de mon nommé prédécéceur je suis la chiènne que l'on veut bien aimé j'ai des éléments trafiquéent qui s'imprèignent sur ma gueule je comprends pas les jeux carré je fais des droles de scores je connais des animaux prèts à s'entretuéent je viendrais pour montrer que j'ai pas peur je suis pas le sauveur que vous attendiez j'ai pas l'humanité d'un saufteur j'apprends tout de vous depuis que je voyage de l'intèrieur j'ai pas une mentalité infèrieur j'incarne la revenche d'un homme qui marche sur ces deux pièds je passe à coter de gens qui ont un cèrveau énorme mais qui l'on rangé sans pouvoir le faire sortir de sa camisole prisonnier du doyen qui à pour surveillance le donjon je voudrais appartenir à une nouvelle sorte ma j'ai perdu les clés et les bandes sons alors que j'étais mineur ça fait déjà quinze ans
    refrain bis
    on me dit cooter pose ton emprunte que l'on te reconnaisse dés les premières notes alors que j'ai pas eut d'instruction j'éssaie d'éduquer mes proches je ne suis pas pire qu'un breton j'ai pas grandit dans un guètto d'occasion j'accroche pas ma ford fièsta avec un python je suis pas le méssagé qui résoud chaque problème en son temps je veux tout tout de suite je suis un putain de chenapan je vais pas abandonné la mission sous prétèxte qu'il nous faut du carburant je t'enmèrde aussi si t'es pas d'accord je t'enmèrde meme s'il fait un sale temps je t'enmèrde meme si t'es pas content
    le temps breack pour mon indifférence pour toi et seulement pour toi je veux bien attendre de tendrèsse je ne transgrèsse pas ma parole meme si le temps prèsse le temps laisse je ne crois pas à cette marrée noire qui empèste tu balances une brèze et elle nous enterre
    des enfants historiquement formidable pourvu que rien ne gache la travèrsée de ce transalpe il y aura toujours des nanty mal intentionné qui auront besoins de mains d'oeuvre pour qu'ils s'engraissent j'ai besoins de rèster sur mes gardes allez faire votre hourra ou pèsté à la prochaine éscale nos sentiments ne sont pas immuable
    refrain bis
    j'ai pas voulu te pèrdre par manque d'éducation j'ai tout juste accèdé au sérvice minimum de la nouvèlle pègre de fonds et d'invèstissements un embèlli promètteur tout juste bon à faire du bruit pour éloigner le front un engagement de couleur pour une fois de plus nous faire passer pour des cons moi le petit juron qu'on dépoussière comme un bouton dans un aspirateur comme un bouchon dans un réacteur comme un colon coincé dans la cuvètte des chiotes les bourdons ont totalement disparu ce n'est pas le signe d'une catastrophe
    refrain bis

  • refrain:
    il avait l'art il avait l'art de mélanger les lèttres il avait l'art de capturer le son et les images il avait l'art de raconter des histoires il avait l'art de nous faire aider par des force de l'au de là il avait l'art d'etre présent quand ça n'allait pas il est tout ce que nous serons pas
    bis
    j'apprècie l'odeur du bois mort qui hèrisse l'hèrbe sauvage j'ai positionné mon encre il n'y a pas toujours de réponses à nos prières que l'on ne m'aborde pas pour arborer les couleurs du klu klux clan elles si peu rèspécté un peu de noir un peu de blanc je suis trop souvent dans l'èrreur j'ai pas eut la chance de voir mes parents vivre ensemble la folie me rèste sur la pense d'apprendre le massacre de tous ces gens que ce soit en bosnie au tchètchène ou en afganistan
    refrain bis
    la terre est ronde au fond nous payons le prix de toutes ces invèstigations sur le corps humain chaque génération ne fait que repoussé l'inévitable une éspèce conduit par l'abandon les puissants se rassurent en èxplicant que c'est inèxcusable j'en ai prie acte et ne leur ferait aucun don de ce qui m'appartient beaucoup de vent nous regarde j'ai le chant de la post prégal leur victimisation n'est pas la miènne l'utilitantarisme se projètte sur des murs de seize mèttres j'ai pas vu que j'allais en subir les frais il ne faut pas trop en plus que je ramène mon atmosphère ça les dépeigne je ne veux pas rencontré les grandes gèstuèl de l'époque coloniale qu'il soit victoire ou vilaine
    refrain bis
    tout etre ne peut pas etre èxempt de compation l'emprise du mal etre pourrait etre un pouvoir maléfique que nous n'avons pas vu apparaitre oui il y a des mères qui élèvent des monstres et des monstres qui élèvent des etres nous sommes tous pret à le reconnaitre je ne peux m'en remettre alors que l'on continu à nous imposer leurs conditions toujours plus de nouvelles privatisations un nouvel éldorado de plus en plus d'allucubration combien étaient ils je compte il y a plus d'homme à terre que sur le bateau des femmes crient qu'on leur vole leurs momes
    refrain bis

    je comprends pourquoi déjà tout petit je ne voulais pas me jetté par dessus le balcon j'aime voir flottiller la trahison qui rèste en suspend c'est pas une menace d'accident je me nourrie au bidon pour faire plus nantes

  • refrain:
    passé le champs de force ça va ça peut pas ètre pire l'èspoir c'est de m'attacher sur une chaise en attendant qu'elle craque je suis pas encore complètement mort ça veut rien dire tous contre quatre si je fais l'éffort c'est pour la gagne bis

    j'ai bien plus cacheté lors de mes premières nouvèlles qu'a la présentation de mon blase qui s'est fait releagué la saison dèrnière je ne cantine pas pour la place j'ai grave largué pendant la saison des grècs tiens ta cam mèc tiens t'as cas mais je suis pas carmé c'est juste que j'ai pas de carnet je vais pas canné ce mèc parce qu'il a un gros nez quand meme mais les ordres sont clairs il ne faut rien laissé trainé quitte à rentrer par dèrrière j'en vois déjà commencé à boucher les entrées moi c'est cooter et sans commandé
    refrain bis
    je t'annonce que ça va faire mal si je te passe mon poing c'est qu'il faut que tu le rattrappes si je reviens de loin c'est que j'ai pas du èxpliqué toutes mes marques j'ai pas à endurer toutes ces claques qui font taggada tac tac je suis l'as des as en scèlle batte c'est pas une lèttre à mon chèr pa je m'automutine depuis que je fais des chèques en bois je suis de passage clandèstinement dans une zone sensible et c'est pas celle de ton trou de balle je boss à la six mailles je vais pas me prendre six vèstes en une apm je suis pas de la chti aie
    refrain
    quand il se fixe c'est qu'il arpente plus qu'il ne vise pour lequèl sera t'il la cible de danse la quèstion rèste en suspend comme une barre fixe je suis un fradèpte de l'èxclusion discriminante un oeil dans l'air j'éxtra gèdite c'est peut etre stratègique ou cataliptyque je suis le faucon au dessus de vos courtes tetes les animaux d'afrique tant de morceaux en frète porte voir la tifag c'est du remplacement de science pour l'èveille des sens je dis pas l'heure de gabidjan pour arriver jusqu'en france relie l'ambiance sacré divorce c'est secret détente
    refrain bis
    refrain bis

  • refrain:
    on m'avait dit tu retournera dans ton pays le coeur gros on m'avait dit tu trouvera ton labeur et tue en rècoltera le fruit on s'était dit qu'ils ne feraient plus de différence entre les riches et les pauvres on s'était promis de rèster fidèl les uns aux autres israèl tu me manques bis

    déjà déjà le brouillard dans mes yeux m'empèche m'aller de vivre aussi vite j'avance et je fais des tous petits pas le malaise politique m'ennivre et de classe sublinative tèrritorial je m'ennuies de douceur friable elle sonne une délivrance je me prépare pour le coup d'état la vie se résume à se faire boxer par des décrets associable je passe d'un entretient à un autre comme un panneau que les gens admirent pour leur ètre agréable
    refrain
    entends entends ce cri avant que les hommes ne deviènnent fou je lance mon cri à des kilomètres à la ronde et pour mes ènnemy que je mètterais à bout jue veux pas de cambrioleurs dans ma maison je n'ai plus à recevoir de leçon par un casse cou lui qui n'est mème pas capable de m'assaciner proprement lui qui ne croit qu'en son four tout lui qui se trouve coupable mais qui n'a pas l'humanité nécéssaire au contact de ma roue
    celui qui se joue des pro illuminé alors qu'il aurait du à celui qui nous fait faire des allez retour pour briller alors qu'il aurait du à ceux et celles qui se batissent de leur mentale et qui refusent d'ètre alors qu'on le leur est du si je reviens c'est pour réclamer ce qui m'est ddu en thèrme de ce que je deviens il n'y a que les tractopèlles qui étincelle à mème les gentes sur la route fais gaf aux vautours qui te font croire à une pirogue alors que c'est un sous marin
    refrain

    je me suis fais tiré trop souvent vers le bas j'ai peut ètre pas la parole d'un biznèssman mais il me semble qu'il ne faut pas tiré dans le dos d'un ouvrier pour se donner du niveau si tu ne veux pas pèrdre ta classe ce que j'entends par là c'est que sous un papillon se cachent souvent hélas pour nous une peau dégueulasse je suis peut ètre avec toi l'hèritier d'une terre qui souffre je veux découvrir autre chose que l'orgueil d'un homme qui juge
    refrain

  • refrain:
    je passe pas par quatre chevilles au tournant comme ci j'étais au courant de tout ce qui s'agite c'est vrai que j'ai pas l'étire dans mon bocal devant la flotillacide et votre criarde devant le savoir faire l'amour s'étrangle
    bis

    je me débarracoude de l'indique avant qu'il chounaille la pirrave devant un bon caftaoui je me ballaround sur la terre yes jauché la tempérail en mode pacifrime je suis pas si fine ma plume arrache le packistreet façon paris clim je fais pas parti du passagile et je m'en bas le cascaoui c'est le passine choc qui te corali tu es corps assis je te prends au corps à vie je ne prèche pas le cloclaclic je brèle le coussatif c'est une patate de magicianique je fais du rap de tiranic je te terre acier comme ci j'étais dans l'assi aie je suis magné satisme et pas renié sale tisme je t'ovoute comme un treizorisme
    refrain
    bienvenue dans la bac y ville comme un basiste qu'est-ce que tu branles je suis pas ovuliste en pleine carrotisme c'est du cara cine mèc cine je tiens ma place pour hache team ça c'est du concrètizic j'ai rien à batir avec ceux qui veulent rien faire je vente mon originalisme comme un papyrus pour les rosbeef positivement refait par les paparasites parigime de voltarus pour les pilnouitres j'ai pas vraiment le mental clique puisqu'ils s'écharpent à la moindre urbanisme ça devient chaud pour moi dans leur cas gueule fiche tous pour le cagoule et rite je joue à faire la paix comme ci j'étais dalcim
    refrain
    je fais parti d'une pur élite et pas de ceux qui s'haine ici j'épurèvlime je ne suis pas pur étique j'èstomachrist dans un bol de chisme c'est pas du chit mais de l'amour en trombe j'arrive à m'étoufer de bonne humeur parce que je suis trop dans mon trip je suis né en pleurant je veux mourir avec le sourire et si possible en dormant ça date pas de m'as tu cal cim guèrre et prime je suis plutot du genre ièrpri pour banquer bol et ça m'intrigue au plus haut colvic ne te frix pas avec mon pas de crole les gens sont mauvais et l'invitation n'est pas judicative ouest mon broliche je vous informe que les donneurs se font de plus en plus pèrcéptible dans le douguiland j'ai pas envie de beuglish je bouffe ma capuche comme ci c'était une raciste les temps se meurt je fais un tour dans la douleur on m'a prie pour mouglish la faute de mon routeur parait si vif j'éxtra vèrif le tuner devant l'art mairie crime qui inouite un pot lift je potliche pourquoi ils nous rendent voeuf tout simplement parce qu'ils sont sadique ils savorent très très bien la taille du falatisme dans ma vie je suis pas torisme
    refrain

  • refrain:
    chèr chalom salut une chasse à l'homme s'écourte boom clack chiale pas dans mon col si tu veux pas que je t'écrabouze ça craint pas la déboulade boom crack salut chèr allume ça se saint en trois coups fais pas ièch avec tes bulles je préscends que tu vois double
    bis

    vivre en tèsse est en soit déjà pratiquement une prouèsse on me dit laisse on me dit laisse une rencontre allait se faire celle de multiple univers de différentes cultutre dans un progrèt parallèle avec des projets similaire toujours avec cette envie de bien faire un bout de tèxte accrocheur avec lequèl on se raccorde pour en faire un thème faire de cette appostrophe une note et ne pas vouloir la pèrdre faire de cette virgule et ce point un endroit dans lequèl on se recueil pour ne rien devoir aux succès pour ne rien devoir aux brutes qui nous manquent de rèspèct pour ne rien devoir aux incultes qui se torchent avec nos repères sa pudeur est mon oxygène
    refrain
    je me heurte face à un mur vous ne le remporterez jamais non jamais meme si je sais que ceux qui m'ont donné l'envie d'en faire sont pour moi prèsque des dieux sur tèrre je ne les citerais pas de peur de m'ouvrir les lèvres c'est la loi du poing se lève hip hop malgrès elles je ne veux pas troublé leur sommeil car hiss progrèss toujours se remué meme sans ètre labèllisé toujours se donné meme qu'a moitiè finit les coups de phone tèl bidon qui font désolé je ne veux plus hibèrné dans leur piège je veux sortir et pouvoir me montrer je veux batir et en meme temps tout bruler je veux aimer et en meme temps hair sans regret je veux pouvoir célèbré tout en beauté plutot que de recevoir par curiosité bèn est deux fois plus aie cheu et mes parents sont deux fois plus enmèrdé tu es deux fois plus informé je suis deux fois plus calibré voici toutes mes qualitées
    refrain
    n'éssaies pas de me pénétrer je suie je sais qu'elles feront tout pour m'appaiser j'ai une colère adroite en moi quand il faut faire passer ces corvées tu tomberas les limbes je ne crois pas avoir fais le tour de toutes les fonctionnalitées je ne suis pour une pèrsonnalitée que l'on peut pèrsonnalisé qu'est-ce que t'éssaies de faire en réalité un gars une fille les filles d'à coté scène de ménage et à présent vie de famille pourquoi autant de mondalitées c'est pas parce que tu télécharges un mobile que tu te mondialises il ne va pas me poussé des branches parce que tu me parasites bien que tu te fidèlises je ne te félicite pas je ne fais pas bonne paire avec la lacheté il ne faut pas que tu te pirèlises imagine toi en train de déflèquer
    refrain
    alors que tous s'organisent j'attends un coups de file important qui lui mèrite que j'y soit attentif tu te serais pas graffé la tige pendant qu'ils défilent fais pas ta sulfureuse je sais que ça détourne sèc dans le bottage vérmeil là ou tu prétends t'etre découvert une morosité inébranlable la morandinité me submèrge mon èx est une sorte de chose inéfrolable j'ai une bète tapis en moi mon jet est inéxploitable c'est pas parce que tu vois le monde s'engrossir qu'il est inèxplorable à force de chèrcher des grosses tètes on finit par trouver des racailles j'ai l'art de me fauscilliser sur un souhait je te souhaite bien du coupable une nouvelle page se tourne se tourne se tourne j'ouvre un nouveau tabassage
    refrain
    bis

  • refrain:
    c'est comme une allumètte qui craque une branche qui casse une brise qui passe un rochet qui s'éfface un trophèt qui s'écrase un èsprit qui plane c'est comme une larme qui éclate je fais une over dose de plus r.a.p for èver
    bis

    je prends mes clic mes clacs adieux le maine et loire pays de la loire tu ne t'occupes pas de ma ligne je ne cultiverais plus ma ganja dans tes vignes les gens craquent et me déçoivent ils me font une tète pas possible cèsse un peu ton rackètte robeu yougoslave tu ne sais plus t'occupé de toi mème les gens te prètent et aussitot te contèste une compète de protèste et bientot se scarifie qu'est-ce qu'ils ne feraient pas pour une complète mais ne savent plus faire faire la fète ne chèrche pas à ètre en tète des pèrsonnes qui se maudissent n'analyses pas mes prises de tète ou ton cèrveau se paralyse mais qu'est-ce que tu croyais en fète l'histoire t'envoie en psycanalyse tu voudrais que l'on te plaise et je recharge les piles tu prètends ètre à la charge de la quille à la rechèrche de ta vie vous ne voyez pas le mal que vous faites alors que vos cannaux se bactèrisent parallèlement contraire aux principent de la tèrre d'origine et on y participe remplit d'actes involontaire cent diffèrences c'est la maitrise un empoisement mortèl pour des milliers de vaches bovine mensonge et bannière voilà ce que votre drapeau caractèrise un besoins précent d'ètre modèrne et la terre futur se matèrialise la terre à besoins d'oxygène et on se prépare à la dètruire une guèrre relance l'èconomisé on ne peut en ètre que les victimes
    refrain
    le passé nous est étrangé puisque la religion est ironique un métabolisme diabolique nous empèche d'etre opérationnèl une faille dans le système ne chèrchez pas à salir ceux qui veulent s'assagir les bons salaires se suivent mais rèstent dèrrière une machine on chèrche encore le volontariat le dèlit de faciès nous assacine compètences élémentaire mais l'écologie rèste fragile besoins de mains d'oeuvre alimentaire mais rien ne le justifie on pousse mon publique à l'èxtrème pour une vulgaire croyance maudique on publie des articles sans tèrre et le soleil est nostalgique des manipulations scolaire tournent à la démonstration footballistique des invèstigations temporaire l'apprentissage n'est pas facile èxprèssion sentimentale ne chèrchez pas à nous affaiblir la machination est en marche l'intèrrogation paliatif nous envenime l'intèrpéllation est en place l'intèrprétation est un objèctif l'hébèrgement est soudain l'organisme fait semblant d'ètre surpris l'importance du niveau de vie nous obsède le monde caractèrièl est attractif le pays tangue vers le supèrficièl les firms sans flingue sont attentif la fèrmeture rèsonne comme un attentat l'archèologie retourne en mésopothamie pourquoi je ne m'appèl pas octavia alors que j'étais peut ètre fèrmier dans une autre vie
    refrain
    l'industrie du disque est stèrile le reaggae tampe n'sest pas amnèsique c'est la seule musique qui ne suie pas le courant génératif mais elle n'est toujours pas un remède pour les maladies dégénératif pourquoi la culture est devenu intransmissible alors que l'on doute de la paix une fois toutes les puissances du monde réunient déclarer missing parce que nulle ne veut apporter de réponses concrète sur notre avenir déclarer meeting imposer pèrsonne ne se souviendra de lui en parlant de moi je m'en souviens parce qu'ils mont marquéent au fèr comme dans les cases pile king et l'on rèste pentoi mais c'est pas trop clean moi je rèste courtoi laissez moi crié mon amour pour nos prèsque ile ne m'enlevez pas mon seule amour mon seule plaisir je sais bien que ma conduite rèste unique dans nos campagnes la consomation d'alcool est intèrdite c'est pourtant pas les dèfits qui manquent pour faire polèmique c'est vrai que l'on a pas toujours le choix de ce que l'on cultive si je pouvais revenir en arrière je crois que j'éviterais l'éffèrvéscence après ce france brèsil je sais aussi qu'il est inutile de se demander lequèl d'entre nous obsèrve le comportement le plus digne au fond chacun sait sait c'est ne tentez pas de prendre la rue pour une plaisanterie ils m'ont trouvé ridicule et stupide ils apprècient les phrases du type c'est pas parce que t'as fais élèctronique que tu t'y connais en informatique c'est quoi ton signe astrologique une faiblèsse typique mais je n'attends pas que le gong sonne son air appocalyptique impose ton style et si ça marche pas réimpose les chiffres de ton histoire c'est notre histoire et l'on ne joue plus ici nous n'avons pas besoins de promèsses en paccotille fort de croire en mon pays pendant que nos parents se tuent dans leurs usines forcé de penser que cela n'arrive qu'aux autres nous nous sommes isolés par nos propres produits échantillon de pupilles la mauvaise graine rapplique le parrainage s'applique le gouvèrnement m'inspire rassurez moi qu'aucun de mes comptes ne sera rendu publique c'est pas mon délire et ça fait
    refrain

  • refrain:
    baise boies berreta le monde va mal sur le standard branlette éscobar les keufs au bar jalousie balance apprendre sur le tas se retrouvé au fond d'un canal dépendre des hostilitées détruire les préjugés déplacé le changement défoncé les absences les curieux me parlent la furie ne s'évappore pas d'un coup de baguètte magique non non c'est pas aussi simple badabalablam je shop le rap rap avant qu'il ne s'écrase suie la boite noir que l'on n'attendait pas
    bis
    je suis le battard qui va vous faire rapé le parisien venu de la campagne une ampoule dans ta gaudasse prostèrné vous devant le retour du grand kan il n'y a pas de marie jeanne spèctra c'est vrai que je fais mal pose le poste qu'on s'magne qu'on s'tape qu'on s'smurf qu'on qu'on danse qu'on rap et qu'on s'marre sur toi et ta frappe minable qu'on s' taille les uns les autres pour rèster dans la vibe la grande classe c'est pas autre chose les conspirant transpirent à la vue de notre flow dans leurs déguisements phéodale ça joue les psycologue pour un bout de trottoir on rèste entre nous parce que frère je crois que ça sert à rien d'aller voir autre part badabalablam je shop le rap avant qu'il ne s'écrase je n'écoute pas capleton mais oussèn je monte au tapis fais voir ètre tisser me donne du pouvoir ne juge pas mes amis parce qu'ils sont noirs
    refrain
    on ira on ira pas acheté ton cannard ne viens pas étendre ta soif sur notre cadavre il y a de l'acide sur l'épendage tu rentres pas dans le standing contente toi de rèster splendide il y a de la vèrmine sur le standard tu fais de la friture sumboy ne commente pas les commèrages ne nous envois pas tes èspions pour un repèrage ils reviendront avec un cocard une cocarde pourquoi veux tu que l'on te surnomme le connard
    refrain
    déplacement en groupe passement de jambe j'amèliore le concèpt du freestyle au milieu de la ronde j'ai la peau clair un cosla vert j'apprècie de fumer une blonde après avoir fait l'amour un cognac un rhum un hip hop de premier ordre des go des gars un peu de zètla dans les sacs à dos on est sur écoute on a la dalle un son qui vaut le détour on a besoins de que dalle pour prendre la route je suis pas du genre à démouler mon steak avec une cagoule y a du wali y a du cakou y a du cooter y a du couscous y a des coups de boule y a des coups de coude y a des coups de fou y a des coups de joue et des coups de pouce c'est mort pour moi je passerais pas dans le four embrassez vous vous tous
    refrain

  • j'ai besoins d'1 portable en urgence

    des mècs te défonce pour un sécha de guedro en téfla tu baisses ta garde une lame sousla horte ton cache dans ma poche tu sais ça une flamme sur mon zètla de l'or autour du bras je vais pas sortir de la quefa à tour de garba je me lève vers la galaxy pour retomber sur les tarba qui voulaient mon zar crois tu que le sbar aurait leur faire comprendre qui était leur phare rien àfoutre de faire la resta je suis le maitre prends ça comme une raffle je te défouraille comme un ss c'est chaud dirèct tu bloc ou tu beug quèblo dans les hall tu dis'l'h du crac tu délaisses la femeu pour une dose tes repères avec les chemo tu fais le mocha pour tes srabs au chomage je suis ton mac tu viens me voir pour un chrome choma et qu'elle te fasse un trou àl'èstomac bref la totale faire un go fast c'est trop mécra le chat èdgar te guètte et te balance des pétards du haut d'un toit tu tètes ça en plus t'aimes pas ça tu jèttes une calle
    refrain
    tu t'gènes seul tard scarla pour avoirla place que tu mèrites il n'y a pas assez de charclots qui crève la dalle sur les trottoirs quel grif un il y a plus de cons que de mèrde de chien dondecra au centre des toncars looze tard ton corps rèspire les gaz toxyque et c'est ça com el glock et térrain vague les soucinoyé autour du beglo on peut comprendre un adolèscent qui pètent les plombs avant de témon le démon s'est accroché à nos doigts babylone s'agrippe à nous comme la poice le tourbillon nous emporte au fond du gouffre et les casos c'est noué doué entouré pas en touriste assumé par un tas defumiste jusqu'a vouloir voir la gueule d'un térroriste qui s'assure une arme à la ceinture c'est de la vrai c'est de la pur un crochet sur une cagoule pisto bio pour les pistolèros bèstial et dans le fond pour ceux qui se font passé pour des héros une page spécial dans le jt menacé amenant parler de flingue ça fait zarbi en france on ne crois meme plus devoir se fringué des chooses qui ne croient pas qu'elle vont m'aller surce sol français
    refrain:
    rapé pour faire le beau ne me fait pas déban rapé pour faire le gosse beau ne ma fait pas béflan rapé pour faire le boss rapé pour ne pas etre à gratté le uc sepo sur un banc c'est sur éxclu depuis le fauteuil d'une lamborguini déçu déçu après avoir trop bu devant ma feuille c'est ma vie qui brule non c'est mon encre qui brille faut c'est mon èsprit qui saigne l'homme est cruèl le sheitan recrute l'angèlisme à brute tu as eut tort de faire la pute
    ça mitraille le deuil dans mes entrailles pour ce fils au mittar sortir le treuil pour poser une rail et ne pas pouvoir finir la ram majdo pour ceux qui me croyait perdu une arme à la ceinture il faut s'armé le mental pour ne pas que son rep setue en dom reçu le porcà chubé le cable à tèchu c'est tècpa et les ficelles qu'on lui à lancer elles ont quécra tèc et tèc bas et t'es pas il avait l'embarra du choix il a échoué dans un yeurbroi avecles orduro les ranses devrait pourtant pouvoir les agencé du gédan là et là à t'en glacé le ventre danse ou danse pas désanchanté racaille sors pas tes lardos devant les ratailles réspèct ton cam de la meca dans ton plat de l'écran et tu trouves ça pas mal gaf àl'ado qui graille son fusil àpompe dèrrière toi il n'y a pas de mille bornes iln'y a pas de carte increvable suis la filliale que tu veux pour ma part je suis fiable fièr le troisième doigts en l'air et pas sur la paille
    refrain

  • Salut, c'est MACRO (1jexion Verbale), viens voir mon nouveau blog 0νer-Groove : mon nouveau blog oνer-Groove ICI
    Fais ton blog Oνer-Groove et ajoute moi en contact. Si tu es deja sur Oνer-Groove, ajoute moi. Merci!






    7349

  • Salut, c'est DISAJUST-STEPA, viens voir mon nouveau blog 0νer-Groove : mon nouveau blog oνer-Groove ICI
    Fais ton blog Oνer-Groove et ajoute moi en contact. Si tu es deja sur Oνer-Groove, ajoute moi. Merci!






    4322

  • Anonyme

    MERCI BEAUCOUP POUR TON PASSAGE BROTHA ... PLEINS DE BOONES VIBES POUR TOI ... CHECK THE SOUND !!!!

  • Anonyme

    slt ca peut aller merci, je passe en ce moment en coup de vent, jéspère que tu va bien.bye